Groupe BPCE fait à son tour le pari du numérique et de la réduction des coûts pour sa banque de détail, face aux nouvelles habitudes des clients et un environnement qui pèse sur les revenus.

Le groupe, qui chapeaute notamment les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne, entend économiser un milliard d’euros dans cette activité d’ici 2020, en réduisant par exemple son réseau d’agences d’au moins 5%, soit « un peu plus de 400 points de vente en moins », selon le président du directoire, François Pérol.

21 février 2017-AFP/ERIC PIERMONT

 

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.