Détecter les clients qui s’apprêtent à quitter la banque, écarter moins de personnes des offres de crédit, s’implanter au plus près des utilisateurs. Voici trois exemples très concrets de l’exploitation des données et de l’utilisation des algorithmes de machine learning au sein de la Société Générale.

« Le modèle de la banque de détail se transforme. Les portes d’entrée se multiplient. Il y a le conseiller en agence, le digital, le centre de relation client. Le risque avec l’utilisation des canaux à distance est que la relation client se distende, devienne plus froide », expose Bertrand Cozzarolo, co-directeur de la stratégie, du digital et de la relation client, banque de détail en France de la Société Générale. Le groupe bancaire veut donc profiter du big data, de l’augmentation des puissances de calcul et des algorithmes de machine learning pour réintroduire une notion de proximité dans la relation qu’elle entretient avec ses clients. Démonstration en trois initiatives concrètes.

 

Juliette Raynal | L’usine digitale – 26/10/2017

 

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici.