LE SCAN ÉCO – Neuf mois après la décision du peuple britannique de quitter l’Union Européenne, et à l’aube des négociations techniques, les banques de la City commencent à prendre des décisions sur les délocalisations éventuelles d’activité. Au palmarès des refuges européens, la France semble à la traîne.

Par Luc Lenoir le 13/04/2017

 

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.