LE CERCLE/POINT DE VUE – BNP Paribas vient de jeter son dévolu sur la start-up Compte-Nickel. Ce rachat démontre que les banques traditionnelles veulent accélérer le rythme de transformation de leur modèle.

Le rachat par BNP Paribas de la société ayant créé Compte-Nickel est illustratif des zones de danger qui touchent les banques aujourd’hui et des interrogations que celles-ci peuvent avoir, légitimement, sur le « business model ». Illustratif, car on avait peine à imaginer que la toute puissante BNP, l’une des grandes banques européennes qui a dégagé en 2016 un bénéfice de 7,7 milliards d’euros, soit intéressée par cette start-up créée en 2012. Ceci démontre que les banques veulent accélérer le rythme de transformation de leur modèle.

Par Daniel Karyotis / DG de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes Le 13/04/2017

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.